Couverture Calendar girl, tome 03 : Mars Au mois de mars, Mia partait à Chicago, ville des vents, pour rencontrer Tony Fasano, chef d’entreprise pour un restaurant familial. Je l’ai suivie… et j’y ai trouvé de jolies choses. Vous voulez savoir lesquelles ? C’est par ici –>

Si je n’avais pas eu de déception pour le tome de février, contrairement à beaucoup de lecteurs, j’ai tout de même été très contente de voir que tout le monde semblait s’accorder pour dire que le tome de mars était tout de même mieux. Je me disais «Chouette, ça devrait beaucoup me plaire ! » Pourtant, en commençant le tome, je n’étais pas particulièrement conquise. Je ne trouvais pas les événements intéressants et je trouvais qu’on n’apprenait pas vraiment à connaître Tony, troisième client de Mia.

Je vous le donne en mille : mon point de vue a basculé ! Même si je regrette que l’on apprenne à connaître Tony seulement au bout d’un certain temps, j’ai trouvé les personnages gravitant autour de lui géniaux ! Mention spéciale pour Hector, que j’ai adoré ! La fin est absolument parfaite, même si j’aurais souhaité quelques pages de plus avant le départ de Mia. J’ai senti la fin comme bâclée, c’est dommage… J’adore les petits mots que laisse Mia avant de partir vers de nouvelles aventures, j’ai bien hâte de voir ce que les prochains clients recevront comme message !

Le point positif dans ce tome, c’est le message d’amour et de tolérance divulgué par Audrey Carlan. Je pense qu’elle a très bien su expliquer le point de vue de chaque personnage, même si la narratrice est toujours Mia. J’ai aimé voir Mia remettre les gens à leur place quand il le fallait, aider son client à être réellement heureux. Je l’ai globalement trouvée plus altruiste dans ce tome-ci.

J’ai trouvé qu’en mars, Audrey Carlan offrait plus d’émotions au lecteur, ce que j’ai grandement apprécié. On a aussi pu en savoir un peu plus sur l’entourage de Mia, ce qui aide à s’attacher à elle. Une surprise en bonus, et le tour est joué !

Ma note: 15/20

  • Histoire et thèmes: 5/6
  • Personnages: 5/6
  • Construction du récit et rythme: 3/5
  • Écriture, style: 2/3

Et vous, que pensez-vous de la saga et du tome du mois de mars ?

155 pages. Éditions Hugo. Collection New Romance.

Mes autres chroniques sur Calendar Girl:

Janvier

Février

Publicités