Mon bilan d’août est un peu plus conséquent que celui du mois de juillet, avec sept livres terminés et 1967 pages lues !

Et pourtant, je n’ai terminé le premier livre que le 13 août ! Ce jour-là, j’ai lu le premier tome du manga Orange d’Ichigo Takano, ainsi que la BD Idéal standard d’Aude Picault (dont je vous ai déjà parlé dans cet article).

J’ai lu Orange pour répondre à la consigne le titre comporte le mot orange de Lire en couleurs. Il raconte l’histoire de Naho, jeune adolescente qui reçoit une lettre du futur : une lettre écrite par elle-même dix ans plus tard. Le manga explore le thème du regret et du temps qui passe, ainsi que des questionnements liés à l’adolescence. Je pense continuer la série, en me demandant comment elle va se terminer. J’ai un peu peur de la réponse cela dit. 

J’ai ensuite lu le tome 3 du Maître des livres, que j’ai beaucoup apprécié, malgré la trop longue pause que j’ai faite dans cette série. J’avais oublié pas mal de choses, et j’ai eu un peu de mal à suivre au début… Je vais donc essayer d’être un peu plus assidue désormais.

Couverture Orange, tome 1Couverture Idéal standardCouverture Le maître des livres, tome 03

J’ai également commencé un nouveau manga : Le chef de Nobunaga, de Mitsuru Nishimura et Takuro Kajikawa. L’intrigue se déroule dans le Japon du XVIème siècle et présente Ken, cuisinier de notre ère qui ne se souvient plus qui il est et comment il est arrivé là. Entre cuisine, guerres et Histoire, j’ai trouvé le premier tome original et sympathique, et j’ai hâte de continuer cette histoire. Je note par contre quelques fautes d’orthographe qui m’ont fait grincer des dents…

Couverture Le chef de Nobunaga, tome 01

J’ai ensuite effectué une relecture. Un homme à distance, de Katherine Pancol, que je relis tous les deux ans pour le terminer à chaque fois le 23 août. Je vous propose ma chronique d’il y a deux ans si vous souhaitez en savoir plus. Cette fois, j’ai été moins marquée par ma lecture, mais l’amour des livres et la souffrance sont les thèmes qui m’ont sauté aux yeux. Si vous cherchez un livre à lire en deux heures, ou moins, n’hésitez pas à tenter celui-ci !

Couverture Un homme à distance

Puisque j’ai chroniqué individuellement mes deux dernières lecture du mois d’août, je ne vais pas m’éterniser dessus… Pour résumer, j’ai eu un gros coup de coeur pour La Fortune des Rougon de Zola, puis j’ai été plutôt déçue par Après toi de Jojo Moyes.

Couverture La fortune des RougonCouverture Avant toi, tome 2 : Après toi