Aujourd’hui, nous parlons de quatre séries différentes, dont une nouvelle : Gisèle Alain, de Sui Kasai. S’ensuivent le tome 2 d’Aphrodisiac, le tome 6 de Cesare et le tome 4 des Misérables.

Gisèle Alain, tome 1 – Sui Kasai

Couverture Gisèle Alain, tome 1

Gisèle est une jeune fille d’une famille fortunée qui a décidé de devenir femme à tout faire. Elle est intrépide, parfois naïve, toujours prête à trouver des solutions. Elle se démarque par son féminisme. Oui, c’est une femme, mais ramoner une cheminée, elle peut bien le faire ! 

Ses petites aventures font du bien, même si j’attends un peu plus de profondeur pour le prochain tome, dans la lignée de la fin du premier tome. 

205 pages. Éditions Ki-oon.

Autres tomes chroniqués : tome 2 – tome 3


Aphrodisiac, tome 2 – Tomu Ohmi

Couverture Aphrodisiac, tome 2

Ce deuxième tome est dans la lignée du premier. Malheureusement, il faut en attendre la fin pour que les choses évoluent un peu. Il y a toujours ce problème du baiser obligatoire pour que Kaoruko reprenne le contrôle… 

Je vais en rester là pour le moment, car les choses prennent une tournure qui ne me plaît pas du tout. Autant j’avais envie d’explorer le côté magique, autant en creusant, la façon d’aborder certaines choses me dérangent. 

192 pages. Éditions Soleil (Gothic).

Autres tomes chroniqués : tome 1


Cesare, tome 6 – Fuyumi Soryo

Couverture Cesare, tome 06

Dans ce tome, des masques tombent, les intrigues se resserrent, pour mon plus grand bonheur ! On en apprend aussi un peu plus sur la rencontre entre Miguel et Cesare alors qu’ils étaient enfants, ainsi que sur la famille Borgia plus généralement. Encore un très bon tome, qui renoue avec les 4 premiers, après une pause bourrée d’action dans le cinquième tome.

Cesare est définitivement un personnage complexe, dont on ne sait que penser. Chaque tome semble expliquer un autre pan de sa personnalité, le rendant encore plus passionnant chaque fois. 

200 pages. Éditions Ki-oon.

Autres tomes chroniqués : tome 1 – tomes 2 et 3 – tomes 4 et 5  tome 7 – tome 8 – tome 9


Les Misérables, tome 4 – Takahiro Arai

Couverture Les Misérables (manga), tome 4

Ce tome débute avec la petite Cosette, qui a bien grandi. Des liens se tissent ensuite entre des personnages présents dans les tomes précédents, ainsi que de nouveaux personnages. Le passé de plusieurs d’entre eux refait surface, l’intrigue se complexifie.

Comme pour les tomes précédents, j’ai été complètement embarquée auprès de ces misérables – terme qui, à mon sens, peut d’ailleurs avoir plusieurs significations. 

Ce quatrième tome pose, je crois, une question essentielle : qu’est-ce qu’une famille ? Correspond-elle aux liens du sang ? C’est un thème très intéressant, qui est abordé du point de vue de plusieurs personnages.

Bref, encore un excellent tome. Les tomes 5 à 8 m’attendent désormais ! 

208 pages. Éditions Kurokawa.

Autres tomes chroniqués : tomes 1 et 2 – tome 3  tomes 5 et 6 – tomes 7 et 8


Prochainement dans Mangas-méloGisèle Alain, tome 2 ; Cesare, tomes 7 et 8 ; Les Misérables, tomes 5 à 8.

Publicités