Michel Pastoureau est un médiéviste passionné particulièrement connu pour ses travaux sur les animaux et sur les couleurs. Dans Les couleurs de nos souvenirs, il s’intéresse tout particulièrement à ces dernières, de manière anecdotique et personnelle.

Couverture Les couleurs de nos souvenirs

Cela peut sembler bizarre, mais je crois que j’ai toujours été fascinée par les couleurs. J’y fais en tout cas beaucoup plus attention que la majorité des gens, semble-t-il. J’aime beaucoup, notamment, apprendre leurs significations, selon les cultures et selon les périodes. J’ai donc tout naturellement fini par tomber sur les ouvrages de Michel Pastoureau au fil de mes petites recherches. À Noël, j’ai reçu Le petit livre des couleurs et Les couleurs de nos souvenirs, tous deux parus chez Points. Le hasard m’a fait commencer par Les couleurs de nos souvenirs, et je crois que parfois, le hasard fait bien les choses.

Ce petit ouvrage est en effet plutôt personnel, puisque truffé d’anecdotes de l’auteur. Il se remémore ainsi des caprices chromatiques, se demande si les couleurs sont réellement telles qu’il se les rappelle, si, finalement, nos souvenirs ne sont pas plus importants que les expériences elles-mêmes, etc. Divisées en parties thématiques (le sport, l’art et la littérature, le vêtement…), Les couleurs de nos souvenirs restent un moyen pour Michel Pastoureau de raconter l’histoire de certaines couleurs ou de certains objets/événements aux lecteurs. Cela reste très accessible.

Vous comprenez donc peut-être pourquoi je disais plus haut que le hasard fait parfois bien les choses : Les couleurs de nos souvenirs forment un ouvrage qui permet d’apprendre à la fois quelques petites choses sur les couleurs (et pas que), mais aussi sur l’auteur lui-même, sa personnalité, ses goûts. L’apprécier ou pas ne changera pas forcément l’appréciation de ses travaux, mais j’ai apprécié ce mélange entre vie personnelle, anecdotes historiques et érudition. J’ai trouvé que c’était, pour quelqu’un comme moi, c’est-à-dire quelqu’un qui souhaite lire à peu près tous les ouvrages de Michel Pastoureau, une bonne façon de le découvrir, une bonne façon de débuter. Une jolie rencontre.