L’amour saveur automne.

Couverture Un petit goût de noisette

C’était samedi dernier. J’avais envie de lectures doudou. J’ai donc décidé de lire Un petit goût de noisette, bande-dessinée que je souhaitais lire depuis longtemps et sur laquelle j’avais enfin réussi à mettre la main.

Dans Un petit goût de noisette, on parle d’amour. De plusieurs façons. À travers de petites histoires dont les personnages s’entremêlent. Ils se rencontrent, deviennent amis, parfois amants, se séparent ou pas. Si l’amour est exprimé, à travers des questions comme l’âge, la fidélité, les rencontres, la sexualité, etc., on trouve également d’autres thèmes comme l’amitié, la famille ou même la mort. 

Dis comme ça, on ne dirait pas, mais j’ai réellement trouvé qu’Un petit goût de noisette apportait un peu de douceur. Saveur automnale. Pour les accents de nostalgie, les couleurs utilisées – une qui ressort pour chaque histoire, selon le personnage principal, qui se mêlent lorsque deux personnages sont dans la même histoire. Les dessins contribuent d’ailleurs à cette impression. Je les ai trouvés très jolis. 

Je dois dire que j’ai beaucoup aimé le personnage d’Éléonore, qui apparaît à plusieurs reprises. On comprend ses interrogations, ses envies à travers les quelques lignes de dialogue et son regard rêveur.

Je vous laisse avec quelques planches de cette bande-dessinée :

À noter : trois autres auteurs ont écrit chacun une histoire : Anne Duteurtre, Abdé et Kris.

208 pages. Éditions Dargaud.

Avez-vous déjà lu Un petit goût de noisette ?

Publicités