Les réécritures de contes pullulent dans les librairies. On pourrait presque dire qu’il s’agit d’un genre, et d’un genre bien à la mode. Aujourd’hui, je vais vous parler de trois réécritures de Cendrillon, basées parfois sur autre chose qu’uniquement le conte d’origine, qui nous montrent tout ce qu’on peut faire avec une seule histoire (no spoil).

Petite anecdote dont vous ferez ce que vous voulez : en écrivant le début de l’article, Spotify a mis Face à la mer de Calogero et Passi, j’ai donc pu entendre « trop peu de bonnes fées et trop de Cendrillons ». Le hasard fait parfois bien les choses, comme on dit. Lire la suite