Qui dit nouvelle année dit souvent bilan, ou encore top 10. Cette année, pas de top 10 pour moi, pas vraiment de bilan, même si ça fait cinq ans que le blog existe, mais un petit billet sur mes meilleures lectures de 2021, hors relectures et séries commencées avant 2021.

Parmi mes meilleures lectures se cachent, sans surprise, quelques merveilleux classiques. Mon année a été marquée par la découverte de Théophile Gautier avec sa nouvelle La Morte amoureuse, dans laquelle un jeune prêtre tombe amoureux d’une princesse, dont il est le seigneur dans ses rêves, au point de ne plus savoir faire la différence entre rêve et réalité. Dans mon édition se trouve aussi Une nuit de Cléopâtre, que j’ai un peu moins appréciée, mais dont l’écriture est délicieuse.

Couverture La morte amoureuse suivi de Une nuit de Cléopâtre

Autre classique incontournable : Les Misérables. Plusieurs mois pour en venir à bout, mais une lecture passionnante. Je n’avais aucun doute sur le fait d’apprécier l’histoire, que je connaissais un petit peu pour avoir lu une adaptation en manga et avoir vu le film musical avec Hugh Jackman. Cependant, rien ne remplace l’écriture de Victor Hugo, dont j’ai aussi beaucoup apprécié la pièce Marie Tudor cette année.

Couverture Les Misérables, intégraleCouverture Marie Tudor

Je ne m’y attendais pas forcément, mais Là-bas de Huysmans m’a fait forte impression. Après avoir cordialement détesté À Rebours il y a trois ans, j’étais un peu inquiète à l’idée de relire l’auteur, mais j’ai finalement été conquise par cette plongée au cœur du satanisme, et je compte lire les deux autres livres qui constituent, avec Là-bas, le Roman de Durtal.

Couverture Là-bas

Toujours dans le XIXe siècle français, j’ai voyagé avec le capitaine Némo dans Vingt mille lieues sous les mers, et l’aventure fut merveilleuse. Jules Verne est un auteur que je souhaite ardemment continuer à découvrir, en espérant sortir cette année les trois autres romans de lui qui sont dans ma pile à lire (Voyage au centre de la terreLe tour du monde en quatre-vingt jours et Mistress Branican.

Couverture 20 000 lieues sous les mers / Vingt mille lieues sous les mers

Du XIXe aussi, mais venue d’Angleterre, on ne la présente plus : Jane Austen ! En 2021, j’ai lu Northanger Abbey, et je crois qu’il s’agit désormais de mon préféré de l’autrice.

Couverture Northanger Abbey / L'abbaye de Northanger / Catherine Morland

Du côté du XXe siècle, j’ai lu La Ferme des animaux puis 1984 de George Orwell, et les deux romans m’ont fait forte impression. Ils restent, à mon avis, nécessaires à lire, encore à notre époque. Peut-être même plus que jamais.

Couverture La ferme des animauxCouverture 1984

Il y a aussi eu La ballade de l’impossible d’Haruki Murakami, qui est en train de devenir l’un de mes auteurs favoris. Ses romans sont particuliers, il faut le dire, les thèmes évoqués parfois très durs, mais ça vaut le coup d’œil. 

Couverture La ballade de l'impossible

Beaucoup plus récent, On ne voyait que le bonheur, qui m’a été conseillé par une amie, m’a beaucoup marquée. Je ne peux rien dévoiler de l’histoire, mais il y a un moment qui vous coupe le souffle, fait tout chavirer. Âmes sensibles s’abstenir.

Couverture On ne voyait que le bonheur

Quelques romans jeunesse m’ont fait forte impression : Harry Potter et la coupe de feu, que je n’avais pas encore lu et qui est peut-être mon tome préféré pour le moment ; A comme aujourd’hui de David Levithan, qui présente A, un personnage qui change d’identité chaque jour ; et Ballade pour une baleine, dans lequel une jeune fille sourde tente de nouer un lien avec la baleine la plus solitaire du monde. 

Couverture Harry Potter, tome 4 : Harry Potter et la Coupe de feuCouverture A comme aujourd'huiCouverture Ballade pour une baleine

J’ai aussi découvert une collection d’abécédaires chez Flammarion, qui contient beaucoup de livres sur l’art. En 2021, j’ai lu celui sur Klimt, et j’ai découvert énormément de choses, et des styles de peintures que l’on ne connaît pas tellement chez Klimt, puisque seules quelques-unes de ses œuvres sont connues du grand public.

Couverture L'ABCdaire de Klimt

J’ai aussi commencé deux comics qui me plaisent énormément : Fables, qui nous plonge auprès de personnages de contes et de classiques de la littérature dans un univers passionnant ; et Harley Quinn Renaissance, avec une Harley bien déjantée, qui me fait en plus découvrir bien d’autres personnages géniaux (Poison Ivy, on parle de toi !).

Couverture Fables (cartonné), tome 01 : Légendes en exilCouverture Harley Quinn (Renaissance), tome 1 : Complètement marteau / Birds of Prey : Harley Quinn

J’ai aussi découvert de nouveaux mangas qui entrent dans ma liste de favoris. Il y a notamment la collection « Les grands noms de l’histoire en manga » des éditions nobi nobi !, dont j’ai lu quelques titres cette année (je suis d’ailleurs en train de lire Jeanne d’Arc). Deux m’ont particulièrement fait forte impression : Cléopâtre et Van Gogh.

Couverture CléopâtreCouverture Van Gogh

Enfin, j’ai lu Magus of the library, qui évoque la lecture et se situe dans un univers parfaitement travaillé avec des dessins magnifiques, et j’espère que de nouveaux tomes paraîtront (il y en a quatre pour l’instant) ! J’ai aussi lu le premier tome d’Alice au Royaume de cœur, réécriture libre d’Alice au pays des merveilles qui me paraît prometteur. 

Couverture Magus of the Library, tome 1Couverture Alice au royaume de coeur, tome 1


Voilà pour mes meilleures lectures de 2021. On sent que le dix-neuvième siècle est mon truc, mais j’essaie de varier au maximum mes lectures, et je suis surtout très heureuse d’avoir commencé des livres d’art, sujet que je trouve passionnant.

Et vous, quelles lectures vous ont marqués en 2021 ?