Depuis quelques mois, j’écoute beaucoup BTS. C’est une amie qui m’en a parlé, me disant que je les apprécierais beaucoup, que leurs personnalités me plairaient aussi et qu’une fois qu’on commençait, on ne s’arrêtait plus (et c’est vrai, quand on regarde des vidéos et qu’on ne voit pas le temps passer et qu’il est 3h du matin, ça pique). J’ai décidé de partager cinq de leurs chansons avec vous aujourd’hui pour vous montrer, si vous ne les connaissez pas, que non, BTS, contrairement à ce qu’en disent les grands médias français, c’est pas juste des clips acidulés pour des gamines de quinze ans. Et comme je ne pouvais pas n’en choisir que cinq, je vous en présente qui commencent par un B (cherchez pas, je suis un peu bizarre).

Big Hit Entertainment dément la rumeur selon laquelle un ...

On commence avec une chanson que vous avez peut-être entendue ; il me semble qu’elle passe parfois à la radio, et il s’agit d’une chanson entièrement en anglais. C’est assez rare, et ils ont fait part de leur choix de continuer à chanter en coréen (même s’il y a toujours des mots/passages en anglais dans leurs chansons). Cette chanson a aussi fait l’objet d’un remix avec la rappeuse américaine Megan Thee Stallion, et ils se retrouveront pour chanter ce remix sur la scène des American Music Awards le 21 novembre. La chanson s’appelle Butter, c’était un peu leur chanson de l’été, c’est très pop, et les fans (ARMY) ont très hâte de pouvoir les entendre chanter pour la première fois devant un public « got ARMYs right behind us when we say so » (et de les voir former le mot ARMY dans la chorégraphie) (oui parce que pour BTS, leurs fans sont aussi leur famille, mais je vais me calmer avant d’écrire pendant des heures et des heures, et avant que vous ne vous désabonniez de mon blog – je vous promets, je ne  parlerai pas de BTS tout le temps sur le blog !). 

Pour la deuxième chanson, j’ai choisi Boy in Luv, dont le clip est sorti en 2014. Ils étaient donc très jeunes à cette époque ; la chanson évoque les sentiments éprouvés par les garçons lorsqu’ils sont amoureux. Le clip est décrié par certains, car ils semblent « harceler » la jeune fille. J’ai tout de même choisi de partager le clip avec vous, justement parce que j’ai vu des vidéos des coulisses où l’un des garçons a demandé à l’actrice s’il ne lui avait pas fait mal. Aussi pour vous expliquer à quel point ces garçons sont prêts à se déconstruire : dans l’une de leurs « vieilles » chansons (War of Hormone), les paroles étaient considérées comme sexistes, leurs fans leur ont expliqué pourquoi, ils se sont excusés et ne chantent plus cette chanson sur scène. Pour ma part, je trouve cela un peu exagéré, d’une part parce qu’ils étaient très jeunes, d’autre part parce que des artistes bien plus âgés sortent des chansons bien plus sexistes (ou problématiques d’une autre façon) et ne s’en excusent pas, voire se contrefichent de manquer de respect à certains. Cerise sur le gâteau, War of Hormone est une chanson que les fans adorent, pour le rythme, le style de musique, et nombreux sont ceux qui aimeraient pouvoir les voir refaire la performance sur scène. Mais je m’égare…

J’ai choisi Boy in Luv parce qu’il s’agit de l’une de mes chansons préférées de BTS, principalement pour la musique. On a certes du hip-hop dedans, mais aussi une certaine influence rock/alternative, ce que j’aime beaucoup.

Passons à quelque chose de complètement différent avec Blue & Grey. Il s’agit d’une ballade dans laquelle est évoquée la dépression, l’anxiété, notamment à travers les couleurs. Si je ne m’abuse, c’est principalement de V (Kim Tae-hyung) que viennent les paroles (celui qui commence et termine la chanson). L’album sur lequel figure la chanson étant sorti il y a un an, il semblerait que la chanson fasse également référence à l’isolement dû à la pandémie, ce qui est fort probable, puisque Taehyung a effectivement exprimé que cela avait eu un impact sur lui, qu’il avait même fini par se demander si ses fans étaient réels ou s’il avait tout inventé. La chanson est douce mais aussi très triste. Paradoxalement, je la trouve assez réconfortante. Il n’y a pas de clip, je vous propose donc une version live, qui a eu lieu lors de l’enregistrement du MTV Unplugged de BTS.

Autre chanson un peu sombre, difficile à décrire, Black Swan est un petit bijou, et le clip est à mon sens parfait. Elle aurait été inspirée par une citation de Martha Graham, ancienne danseuse et chorégraphe américaine.

A dancer dies twice – once when they stop dancing, and this first death is the most painful.

(Un danseur meurt deux fois : une fois qu’il arrête de danser, et cette première mort est la plus douloureuse.)

Les paroles de Black Swan font directement référence à cette citation, et la chanson aborde le sujet de la fin d’une carrière, de ce qui peut en résulter. Quant au clip, il met particulièrement en avant le talent de danseur de Jimin, spécialisé en danse contemporaine. Il paraît également que Martha Graham avait des mouvement de mains particuliers ; je ne sais pas si cela est fait exprès, mais il y en a quelques-uns au début et à la fin de la chorégraphie ici aussi.

Terminons avec Blood, Sweat & Tears, une chanson tout aussi difficile à qualifier en terme de style de musique, quelque peu mystérieuse. Elle aborde la façon dont on peut tout sacrifier pour que nos désirs soient accomplis. Le thème de la tentation est très présent dans cette chanson, et le clip est majestueusement réalisé. Après quelques recherches, je remarque de nombreuses choses. On voit effectivement le musée dans lequel le groupe se rend, mais les œuvres montrées ou recréées ne sont pas là par hasard, chacune a un lien avec le thème abordé. De nombreuses références bibliques ou mythologiques sont présentes. Je ne pourrais pas vous faire tout un résumé, mais si cela vous intéresse, n’hésitez pas à faire quelques recherches, ou à me le dire, et j’en ferai un article spécial, si le sujet vous intéresse !


J’espère que cet article, bien plus long que les articles musicaux habituels, vous aura un petit peu intéressés, et vous aura permis de dépasser les clichés véhiculés sur BTS ou la k-pop en général. J’ai moi-même appris beaucoup de choses en l’écrivant, et pour une fois, je suis plutôt contente du résultat !

À bientôt !