Si j’ai tendance à plutôt parler de séries, aujourd’hui, ce sera différent. Deux causes à cela : j’ai commencé beaucoup de séries à la fois, et n’ai terminé qu’une seule saison de celles-ci ; et puis, il semblerait que je tienne mon objectif de regarder un film chaque dimanche (pour l’instant).

Jumanji : Bienvenue dans la jungle

Jumanji : Bienvenue dans la jungle (2017) • fr.film-cine.com

J’avais un peu peur tout d’abord, car j’ai cru qu’il s’agirait d’une comédie à l’humour un peu lourd. Mon frère et mon père l’ayant vu quelques mois plus tôt et ayant apprécié, je leur ai fait confiance (ils n’aiment pas l’humour trop lourdingue, alors si un film passe auprès d’eux deux, c’est que c’est bon) et ai regardé avec eux. J’ai effectivement été agréablement surprise. Pas seulement pour l’humour.

Ici, Jumanji reste un jeu… mais un jeu vidéo ! Et lorsque quatre adolescents se retrouvent à devoir nettoyer une salle en guise d’heure de colle et trouvent une vieille console avec le jeu Jumanji, ils sont aspirés dans le jeu et en deviennent les personnages. Ce que j’ai apprécié, c’est que le film appuie parfaitement sur les codes des jeux vidéos pour se moquer de ceux-ci. On a par exemple des PNJ (personnages non joués) qui ne peuvent interagir que de quelques manières et ne peuvent donc pas répondre à certaines questions. Il y a aussi des choses totalement absurdes, mais ça passe (et puis, quand on joue aux Sims, ça ne paraît pas si absurde que ça).

En Route !

EN ROUTE! (2015) - Film - Cinoche.com

Des extraterrestres doués pour une chose : fuir. Ils fuient l’effrayant ennemi qui les poursuit à travers l’univers. Alors ils décident d’envahir la Terre. Oh organise une fête pour pendre la crémaillère, mais il envoie l’invitation à la galaxie… donc à l’ennemi. Il fait la rencontre d’une terrienne qui l’aidera à tenter de sauver la situation si lui l’aide à retrouver sa maman.

Là aussi, j’avais un peu peur que ce ne soit pas top, mais j’avais envie de quelque chose de léger, étant un peu patraque. Et encore une fois, j’ai été agréablement surprise. Ce n’est pas le dessin animé du siècle, et la façon de parler des extraterrestres, qui prononcent mal les mots, font des conjugaisons douteuses, peut lasser, même si c’est mignon et que ça donne l’occasion de rire des jeux de mots qui sont faits.

Pour autant, c’est une histoire assez mignonne, qui aborde des thèmes très actuels, qui font souvent l’actualité, de façon parfois détournée (la colonisation, par exemple) et parfois plus directe (l’immigration, l’adaptation à un nouveau pays, mais aussi le rejet, le jugement, et surtout, l’amitié). La fin m’a surprise, je ne m’attendais pas à voir un tel retournement de situation dans un film comme celui-ci, retournement qui a achevé de me convaincre.

Tous dans le même métro

Tous dans le même métro - Film (2018) - SensCritique

Huis-clos roumain, Tous dans le même métro propose l’histoire de passagers d’un métro qui tombe en panne le lendemain de l’incendie d’une discothèque qui a tué de nombreux jeunes. Les passagers sont sous le choc, certains en parlent. Certains restent tranquilles dans leur coin, d’autres se mettent à discuter avec les inconnus qui les entourent. Ça aurait pu être très long, d’autant que le rythme est lent, puisqu’il n’y a pas d’action, mais pour moins d’une heure trente, ça passe plutôt bien, et les dénouements sont parfois bien pensés. On laisse le spectateur souvent sur sa faim en passant d’une conversation à une autre, de façon à ce qu’il reste, qu’il continue à regarder. Une façon de nous convaincre de ne pas nous arrêter à l’apparence de quelqu’un, d’aller voir plus loin ce qu’il se cache. 

Snowpiercer, saison 2

Poster Snowpiercer - Saison 2 - Affiche 7 sur 10 - AlloCiné

J’étais obligée de vous dire de foncer regarder Snowpiercer. La première saison ne m’avait pas totalement convaincue, mais je tenais à continuer pour le personnage de Mélanie, et j’ai vraiment bien fait. Quelques épisodes ne sont pas à la hauteur, et j’ai eu un peu peur au début de voir une saison 1 bis, mais il y a des éléments véritablement intéressants, qui seront, j’imagine davantage développés dans les saisons suivantes (la saison 3 devrait être disponible d’ici début 2022 je crois, et une quatrième saison est prévue). Il y a aussi de nouveaux personnages forts, et on retrouve avec plaisir les anciens, dont certains qui deviennent plus importants au fil du temps. Des rebondissements et des mouchoirs sont aussi à prévoir.


Voilà pour les quelques films et l’unique série vus ces derniers temps. Globalement très bien, donc. Mon but est de faire soirée séries le samedi et de regarder un film le dimanche, j’espère donc avoir de quoi sortir un petit peu plus de Pause écran dans les prochains mois 🙂