Des séries, un film, beaucoup de feel-good.

Mamma Mia! : Here we go again

encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS...

L’affiche le dit : il s’agit clairement d’une comédie feel-good. Le premier film est celui que je préfère regarder lorsque j’ai un coup de blues : j’aime beaucoup les acteurs (et j’ai mis longtemps avant de réaliser que Molly Weasley était dans Mamma Mia 😉 ), je rigole bien, je chante avec les personnages, etc. Ce volet est à mon avis plus décousu, certains ajouts un peu inutiles, l’histoire peut-être un peu moins intéressantes, mais j’ai tout de même passé un bon moment. Quelques clins d’œil au premier film sont présents, il y a toujours un peu d’humour, et puis de jolies chansons.

Spinning Out – Saison 1

Spinning Out - Série TV 2020 - AlloCiné

J’avais envie d’une série qui évoquait les troubles mentaux : dans Spinning Out, Kat, jeune patineuse artistique, souffre de bipolarité, tout comme sa mère. On suit son retour au patinage suite à une lourde chute lui ayant causé un gros traumatisme. Cette série aborde aussi l’automutilation, et certaines scènes peuvent choquer, donc attention avant de vous lancer ! Le patinage est bien entendu au cœur des épisodes, ce que j’ai apprécié, puisque je rêvais d’en faire, petite. J’avoue avoir eu peur à un moment, car j’ai cru que ça tournerait vite en simple triangle amoureux, qui aurait pu donner l’illusion que la bipolarité, c’était de ne pas savoir choisir et de passer de l’un à l’autre… Mais heureusement, ce ne fut pas le cas. Spinning Out aborde également le sujet de la pression pour les sportifs, la famille, l’amitié, la compétition. Les personnages sont intéressants, ont tous leur petite part d’ombre. Malheureusement, cette série a été annulée, il n’y aura donc pas de suite, ce qui est dommage, car certains sujets auraient mérité un approfondissement (je pense notamment à l’automutilation). Aussi, on suit un bon nombre de personnages, et plus d’épisodes auraient permis de mieux les suivre, les connaître, etc. Et puis, avouons-le, la fin se termine sur une note quelque peu amère, avec le sentiment que rien n’est terminé… Alors je croise les doigts pour que Netflix change d’avis et produise un jour une saison 2 ! À voir… et à écouter, pour un chouette choix de musiques !

Workin’ moms – Saison 4

Workin' Moms Saison 4 Netflix : Explication de la fin et Résumé ! | Ayther

Si vous cherchez une série au format court, Workin’ moms, avec des épisodes d’une vingtaine de minutes chacun, pourrait peut-être vous convenir. On y suit les péripéties de mères, et l’évolution de leurs familles, de leur amitié, et de leurs carrières. Cette saison 4 mêle drame et humour pour aborder les sujets de la jalousie, de l’adolescence, des erreurs, de l’indépendance des enfants, mais aussi de l’inégalité salariale. J’ai trouvé l’histoire d’Anne particulièrement touchante, même si le personnage de Kate est sans doute celui que je trouve le plus drôle. Je reste un peu sur ma faim, cela dit, et le dernier épisode me fait demander la suite, tout de suite !

À l’ombre des magnolias – Saison 1

À l'ombre des magnolias - Série (2020) - SensCritique

Alerte coup de cœur ! Adaptée d’une saga romanesque, cette série nous fait faire la rencontre de Dana Sue, chef d’un sympathique restaurant et maman d’une ado, Maddie, récemment divorcée et mère de trois enfants, et Helen, avocate brillante et sûre d’elle. Les trois amies vivent dans la ville de Serenity, où se côtoient de nombreux personnages, tous plus attachants les uns que les autres. Une petite série feel-good, de jolies romances, mais aussi quelques jolis messages, et surtout, la promesse de belles amitiés. Un petit bonbon qui m’a fait beaucoup de bien. Le bémol ? Devoir attendre la suite, parce que la fin est un cliffhanger des plus fameux.

Les Babysitters – Saison 1

Les Baby-sitters - Série TV 2020 - AlloCiné

Retour à mon adolescence avec cette petite série, composée d’épisodes d’une vingtaine de minutes chacun, tirée de la célèbre saga littéraire écrite par Ann M. Martin. Alors il est vrai que la série fait vraiment ado, mais elle m’a fait du bien, et j’ai apprécié les nombreux thèmes abordés, sans tabous. J’ai aimé retrouver les personnages, tous différents les uns des autres, tous attachants. Les jeunes actrices sont super chouettes, la bande-son aussi. En cas de coup de blues, n’hésitez pas.