Petit retour sur les quatre mangas lus en mars.

Le Chef de Nobunaga, tomes 4 et 5

Couverture Le chef de Nobunaga, tome 04Couverture Le chef de Nobunaga, tome 05

Je ne me lasse pas de cette série qui mêle habilement cuisine et action. Je ne trouve pas les tomes répétitifs (ce que j’ai craint au début). Nobunaga est un personnage à la fois mystérieux et charismatique, et j’apprécie particulièrement les personnages féminins, qui ont un rôle à jouer, et sont courageux et indépendants. La partie historique est également très intéressante, notamment dans le tome 4, dans lequel se joue la bataille d’Anegawa.


Le maître des livres, tome 6

Couverture Le maître des livres, tome 06

Encore un bon tome d’une série que j’aimerais suivre de façon plus rapprochée (ce qui ne sera pas possible tout de suite, confinement oblige). J’ai aimé qu’on mette en lumière le fait de ne pas critiquer les genres littéraires que l’on ne connaît pas, de s’y intéresser avant de se faire son avis.


Orange, tome 2

Couverture Orange, tome 2

J’avais bien aimé le tome 1, mais j’ai mis beaucoup de temps avant d’avoir envie de lire le tome 2 ET de pouvoir l’emprunter à la bibliothèque. J’ai passé un bon moment, et je me demande vraiment ce que réserve la suite (particulièrement grâce à cette fin…). Les questionnements sur le « voyage dans le temps » sont assez intéressants. Je ne m’attache pas forcément beaucoup aux personnages, mais j’apprécie leurs petites aventures.