Quatre livres de plus à ma liste de livres lus pour le défi, et du noir pour mai !

cover lire en couleurs

En avril, j’ai donc réussi à répondre à quatre consignes : pour le titre/nom de l’auteur en violet, j’ai bien lu La lettre à Helga, qui m’a bien plu ! Ensuite, j’ai un peu changé mes lectures. Pour la couverture violette, j’ai finalement lu une bande-dessinée : Gueule d’amour. Pour l’auteur français, j’ai choisi Pour une nuit d’amour d’Émile Zola, qui a remplacé L’usage de la photo, dont je me suis finalement servie pour valider le livre d’un auteur dont j’ai déjà lu deux livres (Annie Ernaux).

J’ai bien commencé les deux autres titres, mais Au bord de la mer violette ne me passionnant pas particulièrement, j’ai décidé de l’abandonner, et j’ai terminé La Grande Roue, tenez-vous bien… le premier mai ! Je ne valide donc pas la consigne du roman contemporain, malheureusement !

Couverture L'usage de la photoCouverture Gueule d'amourCouverture La lettre à HelgaCouverture Pour une nuit d'amour


Pour le mois de mars, j’ai donc choisi la couleur noire, dont voici les consignes, et les livres que j’ai choisis pour les remplir.

– La couverture est majoritairement noire

J’ai choisi Un monde pour Stella de Gilles Boyer, acheté en septembre dernier.

Résultat de recherche d'images pour "un monde pour stella"

– Le titre/nom de l’auteur est écrit en noir

Je réutilise Notre-Dame de Paris, en espérant le terminer, cette fois !

Couverture Notre-Dame de Paris

– Le titre contient le mot « noir »

J’ai choisi, sur les conseils du Blog littéraire de CarmenNoirs dans les camps nazis de Serge Bilé.

Couverture Noirs dans les camps nazis

– L’auteur(e) est russe

Eugène Onéguine de Pouchkine, un roman en vers, que j’apprécie, pour l’instant !

Couverture Eugène Onéguine

– Un polar, thriller, policier, livre d’horreur

Je ne l’ai pas lu en avril, je rajoute ici L’heure de vérité de Gilles Boyer et Édouard Philippe.

Couverture L'heure de vérité

– L’auteur est né le même mois que vous

Une relecture ô combien nécessaire : Des hommes qui lisent d’Édouard Philippe.

Couverture Des hommes qui lisent

Quelle est votre couleur du mois de mai ?

Publicités