On arrive déjà au troisième mois du défi ! Il est temps de faire un petit bilan des six livres lus en février et de ceux que je souhaite lire en mars.

cover lire en couleurs

Pour février, j’ai choisi la couleur rouge parce que Et devant moi, le monde de Joyce Maynard, reçu dans la Kube de décembre 2018, répondait à une des consignes. Au final, je l’ai commencé, mais pas terminé. Je pressens déjà que ce livre sera important pour moi, et je ne voulais pas me précipiter dessus, le finir trop vite. Je l’ai donc remplacé, mais j’ai tout de même réussi à répondre aux six consignes, ouf !

Pour le livre à la couverture rouge, j’ai choisi Dans le jardin de l’ogre de Leïla Slimani. Ce livre, qui me tentait depuis longtemps, ne m’a finalement pas tellement emballée. Pour le titre ou nom de l’auteur écrit en rouge, c’était Et devant moi, le monde que je devais lire, et je l’ai finalement remplacé par Phèdre de Racine, pièce que j’ai bien appréciée. J’ai également lu la BD en deux tomes Les souliers rouges, qui se passe en Bretagne en 1944 et qui est plutôt intéressante et haletante (pour le mot « rouge » dans le titre). Pour l’auteur japonais, je n’ai pas cherché bien longtemps, et j’ai opté pour le tome 2 du manga Le maître des livres, lecture toujours aussi agréable ! J’ai lu un livre new romanceCalendar Girl Juin, un peu mieux que le tome 5, mais qui ne m’a pas particulièrement donné envie de continuer la saga… on verra bien ! Enfin, il fallait lire un livre dont on ne connaissait pas l’histoire, et j’ai choisi Un livre de Michaël Cohen, lecture rapide sans intérêt particulier.

Couverture Dans le jardin de l'ogreRésultat de recherche d'images pour "phedre racine folio"Couverture Les souliers rouges, tome 1 : GeorgesCouverture Le maître des livres, tome 02Couverture Calendar girl, tome 06 : JuinCouverture Un Livre


Pour mars, je passe au bleu !

Voici les six consignes à respecter, avec les livres choisis :

– Un livre avec une couverture majoritairement bleue

J’ai choisi Une bouche sans personne de Gilles Marchand, que je lis aussi en lecture commune avec Ada. J’ai reçu ce livre à Noël 2017, alors il est plus que temps de le lire ! J’ai déjà lu Un funambule sur le sable du même auteur, que j’avais beaucoup aimé.

Couverture Une bouche sans personne 

– Un livre dont le titre ou le nom de l’auteur est écrit en bleu

Lors du Festival Le Goût des Autres, j’ai assisté à une rencontre avec Laurent Gaudé et, juste après, j’ai acheté Danser les ombres. L’occasion parfaite pour découvrir cet auteur !

Couverture Danser les ombres

– Un livre dont le titre contient le mot « bleu »

Après avoir cherché, car, à l’origine, je voulais lire Bleu : Histoire d’une couleur de Michel Pastoureau (mais il n’y avait pas la version poche à la bibliothèque et je n’avais pas le temps de lire le gros livre qui me tendait les bras), j’ai trouvé un court roman : Un thé sur le divan bleu.

Un thé sur le divan bleu par Berg

– L’auteur(e) est argentin(e)

J’ai reçu, dans la Kube de janvierLuz ou le temps sauvage d’Elsa Osorio, car j’avais justement demandé un roman d’un(e) auteur(e) argentin(e).

– Une pièce de théâtre, une nouvelle, un recueil de poésie

Mon choix s’est arrêté il y a longtemps sur Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux. J’espère que cette pièce me plaira autant qu’elle me tente !

Couverture Le jeu de l'amour et du hasard

– Un livre dont le titre comporte un mot se rapportant à de l’eau

Acheté il y a tout juste une semaine : Le courage qu’il faut aux rivières. J’ai déjà vu passer ce titre plusieurs fois sur la blogosphère, sans m’y intéresser plus que cela, mais, en lisant le résumé, j’ai eu envie de le découvrir.

Couverture Le courage qu'il faut aux rivières

Voilà pour mes futures lectures, j’ai du pain sur la planche ! Et vous, quelle couleur avez-vous choisie pour le mois de mars ?