Ces derniers temps, j’ai lu peu de mangas… voici donc mon retour sur deux tomes 2 (Le maître des livres et Reine d’Égypte).

Reine d’Égypte, tome 2 – Chie Inudoh

Si le premier tome m’avait beaucoup intéressée, je dois dire que mon intérêt redescend un peu. Il n’est pas non plus en chute libre, mais disons qu’il est moins surprenant, malgré l’impétuosité et l’impulsivité d’Hatchepsout. Un personnage toujours aussi sympathique, mais un peu trop adolescent à mon goût, alors que les dessins eux, sont parfois plutôt adultes…

207 pages. Éditions Ki-oon.

Autres tomes chroniqués : Tome 1


Le maître des livres, tome 2 – Umiharu Shinohara

Couverture Le maître des livres, tome 02

Après avoir eu un énorme coup de coeur pour le premier tome, j’avais peur de moins embarquer dans l’histoire (surtout après avoir attendu aussi longtemps pour pouvoir l’emprunter). Ce ne fut pas du tout le cas. Encore une fois, je l’ai lu d’une traite (en regardant Wall-E, pour tout vous dire), et j’ai déjà hâte de commencer le tome 3.

J’aime cette série parce qu’elle est susceptible de parler à chacun. Elle tente de montrer que la lecture, c’est pour tout le monde, et que la littérature jeunesse peut très bien plaire à des adultes, car en relisant des livres que l’on a lus durant notre enfance, on voit forcément les choses différemment. 

On entre aussi un peu plus dans la vie des personnages déjà connus, on en apprend un peu plus sur leurs passés, tout particulièrement sur leurs familles. De nouveaux personnages font aussi leur apparition. Bref, tout est fait pour que le lecteur ait envie de continuer la série !

188 pages. Éditions Komikku.

Lu dans le cadre de Lire en couleurs ; mois rouge ; auteur japonaiscover lire en couleurs

Autres tomes chroniqués : Tome 1

 

 


Voilà pour ces deux tomes 2. La prochaine fois, il devrait y avoir un peu plus de chroniques, car j’ai déjà emprunté 4 mangas en bibliothèque… mais vous verrez cela jeudi 😉