Quelques jours seulement après avoir abandonné une lecture, j’en abandonne une autre. Cette fois, il s’agit d’un roman d’Alfred Hayes, In Love, que je voulais pourtant lire depuis plusieurs années.

Couverture In love

Rassurez-vous : le livre n’est pas mauvais, ce n’est pas que je n’accroche pas à l’histoire, aux personnages, à la plume, etc. 

Non, le gros point embêtant, c’est que je ne comprends pas. Je ne comprends pas vraiment qui est qui, ce qu’il se passe. J’ai pourtant avancé jusqu’à la moitié du roman. Mais mon cerveau n’a toujours aucun déclic. 

Dans ces conditions, forcément, l’envie de lire se manifeste de moins en moins. Arrêtée au beau milieu d’un chapitre, en pleine incompréhension, je n’ai pas réussi à reprendre. Ça me fait mal au cœur, moi qui étais si heureuse d’avoir enfin mis la main sur ce livre ! 

Alors je serais bien en peine de vous expliquer l’histoire ; je sais que c’est censé être une histoire d’amour, voilà tout. Pour le reste, je ne suis plus sûre de rien. Cela étant, il est possible que je retente cette lecture plus tard, histoire de ne pas m’avouer vaincue. Peut-être n’est-ce tout simplement pas le bon moment…

À noter : les phrases, parfois très longues, peuvent surprendre ! Le style peut ne pas plaire.

180 pages. Éditions Stock.

Publicités