Pour la troisième fois, je vous propose un extrait du troisième tome d’1Q84 de Murakami. Le livre faisant près de 600 pages, je mets beaucoup de temps à le lire… D’autant plus que je ne lis pas autant que d’habitude en ce moment. Voici donc un petit extrait de la page 231.

Couverture 1Q84, tome 3 : Octobre-décembre

Comme si elle rembobinait une cassette, Aomamé remonta le cours de ses réflexions. Pourquoi cette idée ne lui était-elle pas venue plus tôt ? J’ai voulu redescendre par l’escalier d’urgence, et je n’en ai pas trouvé l’entrée. Il aurait dû se trouver face au panneau publicitaire Esso, mais il avait disparu. Peut-être serait-il possible d’effectuer la manœuvre dans l’autre sens ? Non pas descendre ces marches, mais les monter. Me glisser encore une fois dans le dépôt au pied de la voie express, et à partir de là, remonter jusqu’à la voie n°3. Faire le chemin à rebours. C’est peut-être cela que je devrais faire.