La citation du mois de mai a été choisie par mon frère. Il s’agit d’un passage du Dernier jour d’un condamné de Victor Hugo.

Couverture Le dernier jour d'un condamné

La prison est une espèce d’être horrible, complet, indivisible, moitié maison, moitié homme. Je suis sa proie ; elle me couve, elle m’enlace de tous ses replis. Elle m’enferme dans ses murailles de granit, me cadenasse sous ses serrures de fer, et me surveille avec ses yeux de geôlier.

Publicités