La chromothérapie, c’est une méthode naturelle de soins par les couleurs. Douze couleurs sont utilisées, et ont chacune leurs propriétés, utiles à la fois pour le corps et pour l’esprit. 

Un peu d’histoire

Le saviez-vous ? On utilise les couleurs comme méthode de thérapie depuis l’Antiquité ! Il semblerait que les Égyptiens utilisaient des bouteilles en verre teinté pour boire de l’eau et se soigner, profitant ainsi des bienfaits des couleurs. On recense aussi l’utilisation des couleurs par les Chinois en médecine. Aussi, l’ayurvéda, originaire d’Inde, considère qu’une couleur différente est associée à chacun de nos chakras. Les pouvoirs des couleurs sont donc reconnus depuis de nombreuses années, mais les premières méthodes de chromothérapie sont apparues vers la fin des années 1800/début 1900, sans toutefois être réellement reconnues par la médecine. C’est notamment grâce à la biologiste Tina Karu, qui a expliqué les mécanismes d’action de la chromothérapie, ainsi qu’à la NASA, qui a découvert que la lumière rouge avait de très bons effets sur la cicatrisation des tissus, que ce mode de thérapie commence à être un peu mieux connu et reconnu. 

Il ne faut cependant pas voir la chromothérapie comme un miracle ! Si la médecine plus « traditionnelle » existe, ce n’est pas pour rien. La chromothérapie ne se substitue pas à un traitement essentiel, mais peut apporter son aide, à plusieurs niveaux.

La chromothérapie est effectivement utilisée pour aider à calmer les souffrances dans divers domaines : stomatologie, pneumologie, gastro-entérologie, rhumatologie, dermatologie, angiologie et neurologie. Bref, tout votre corps (et votre esprit) peut profiter des bienfaits des couleurs ! N’est-ce pas merveilleux ?

De mon côté, c’est l’aspect neurologique qui m’intéresse le plus. Je n’ai pas de lampes adaptées, pas de matériel, je n’ai que mon iPod et une application, je ne pense donc pas que celle-ci me sera d’une grande utilité pour le corps. Pour la tête, cependant, ça peut marcher… D’ailleurs, j’ai déjà un peu testé, et cela m’a fait beaucoup de bien… Mais j’en reparle un peu plus loin ! 😉

Comment ça fonctionne ? En gros, la lumière provoque des réactions photo-biochimiques intracellulaires. Ces réactions sont spécifiques à chaque couleur. Ainsi, le rouge provoquera certaines réactions, le bleu d’autres, le vert encore d’autres, etc. Tout simplement (j’ai choisi le plus simple pour expliquer, je vous laisserai le site que je consulte qui contient ces infos, pour que vous puissiez en savoir encore plus si vous le désirez).

On peut utiliser la couleur directement sur la zone à traiter, en bain de lumière, appliquée sur un chakra particulier ou encore en regardant un écran coloré. Plusieurs techniques existent, différents selon les maux et les besoins. Il existe également trois formes de chromothérapie : la chromothérapie énergétique, pratiquée généralement par des naturothérapeutes ; la chromothérapie scientifique, plus récente et utilisée par les médecins ; et la chromothérapie psycho-thérapeutique, utilisée en neurologie, notamment.

Les couleurs utilisées et leur utilisation

En chromothérapie, douze couleurs sont utilisées, regroupées en quatre groupes. Chaque couleurs a des effets différents, mais chaque groupe possède des propriétés communes.

Les couleurs calmantes, apaisantes, relaxantes

Bleu nuit

– Indiqué en cas de troubles du sommeil

– Relaxant, apporte un sentiment de calme

– Symbolise les besoins d’harmonie, d’intégration, d’appartenance (familiale, communautaire, etc.)

Outremer (parfois appelé azur)

– Symbolise les besoins de paix, de sérénité, de calme, ainsi que ceux d’attention, de vigilance, de concentration

– Anti-stress, calmant et relaxant

Bleu ciel (cyan)

– Symbolise les besoins de respirer, de s’oxygéner, ainsi que le besoin de communication

– Permet de faire le vide dans sa tête, comme une invitation au voyage

– Lié à la thyroïde, utilisé pour réguler le métabolisme

– Invite à plus de communication et d’écoute

Les couleurs nettoyantes, équilibrantes

Turquoise

– Au niveau psychologique, symbolise les besoins d’évolution, de transformation et de changement

– Nettoyant, purifiant

– Utilisé pour détoxifier le corps et l’esprit

Vert

– Symbolise les besoin d’équilibre, d’espace, de recul, de liberté, d’indépendance et de liberté

– Couleur médiatrice, évoque la neutralité, le détachement

– Favorise l’envie de communiquer, de créer des relations interpersonnelles fortes

Vert pomme

– Symbolise les besoins suivants : apprendre, découvrir, explorer, flexibilité, ouverture, tolérance

– Aide à la prise de décision, à élargir son esprit

– Apporte de la créativité

– Idéal pour aller de l’avant

Les couleurs réchauffantes, stimulantes

Jaune

– Représente les besoins de lumière, de clarté (physique comme psychologique), de pouvoir comprendre et analyser, ainsi que celui d’avoir une identité propre ; de pouvoir être soi-même

– Apporte joie et dynamisme, aide à la concentration, stimule la mémoire

– Utilisé pour soigner le cœur, le foie, la rate et l’estomac ; stimulant digestif et lymphatique

Orange

– Symbolise le besoin de mouvement, de rythme, ainsi que ceux d’éprouver des émotions, d’avoir des stimulations sensorielles et de sensualité

– Apporte bonne humeur, créativité et communication et aide à retrouver l’estime de soi

– Stimule la libido, éveille les défenses immunitaires, favorise la digestion

Rouge

– Représente les besoins de chaleur, de survie, de reproduction, d’activité

– Couleur stimulante, qui pousse à l’action

– Celle qui influence le plus notre corps en augmentant la pression sanguine, en augmentant les globules rouges

– Agit contre la dépression, combat l’anxiété

Les couleurs nutritives, protectrices, rassurantes

Écarlate (parfois appelé fuchsia)

– Symbole des besoins d’intégrité physique, de nourriture, de sécurité et de stabilité

– Cicatrisant affectif, apaisant, aide à retrouver le calme et la sérénité

– Aide à méditer, à se questionner, à chercher de nouveaux objectifs

Magenta

– Représente la réalisation des besoins essentiels ; symbolise cependant particulièrement les besoins d’amour, d’affection, de contact, de jouer, de rêver. D’exister et d’être au monde, tout simplement

– Invite à la rêverie, au romantisme

– Utilisée en cas de manques affectifs

Violet

– Les besoin représentés par le violet : guidance, protection, trouver du sens à ce que l’on fait/à la vie, avoir des objectifs, intégrité, honnêteté

– Calme les angoisses, la nervosité, la colère

– Apporte calme et sentiment de sécurité

– Stimule la mémoire, l’intellect, invite à l’exploration, la découverte 

La chromothérapie et moi

Pour ma part, j’utilise l’application Mycoocoon, développée par l’Institut de la Couleur Pierre Van Obberghen (uniquement disponible via l’Apple Store, je crois). À l’intérieur, un test est disponible pour déterminer la couleur dont on a besoin. Vous aurez à simplement choisir, à quatre reprises, la couleur qui vous attire le plus sur l’instant (à ne pas confondre avec votre/vos couleur(s) préférée(s). Par exemple, le violet est ma couleur préférée, mais il fait partie des couleurs que j’utilise le moins sur l’application. Vous pouvez aussi directement choisir la ou les couleur(s) dont vous avez besoin, sans test préalable. L’application est régulièrement mise à jour, pour permettre plus de mélanges de couleur. 

Sur cette page, vous aurez toutes les informations sur l’application, avec quelques visuels. À noter qu’elle a aussi été conçue comme télécommande pour les appareils proposés par l’institut (mais faut avoir les moyens).

Les couleurs que j’utilise le plus sont le turquoise et le bleu. Le bleu me fait beaucoup de bien quand j’ai des migraines, et le turquoise me donne l’impression de laisser passer le négatif, comme pour me renouveler.

Quelles sont vos couleurs préférées ? Celles dont vous pensez avoir le plus besoin ?

Image trouvée sur le site du Centre Sitara.

Sources : Color InstituteColor Inside et site-chromotherapie.

Publicités