Cinq petites histoires fraîches parfaites pour un petit moment de détente.

Couverture Les coeurs boudinés, tome 1 : Cinq histoires sucrées-salées de femmes (et d'hommes) à croquer

C’est le titre de cette BD qui a attiré mon œil. Sur la quatrième de couverture, cinq personnages féminins avec des rondeurs, correspondant à cinq histoires différentes. 

Honnêtement, les histoires ne sont pas inoubliables. La troisième histoire, « Big Apple » est certainement la plus touchante, abordant notamment le thème du harcèlement, de l’intimidation. Le point commun à ces histoires ? La revanche prise par les femmes. Enfin, revanche est parfois un grand mot, mais les dénouements sont plutôt agréables à lire.

La modernité est de mise dans cette bande-dessinée, avec des personnages aux situations diverses, sans aucun jugement de la part de l’auteur. Les dessins colorés complètent bien le texte, créant ainsi une lecture simple, fraîche, sans être exceptionnelle. Certaines histoires seront malheureusement vite oubliées…

J’ai emprunté les tomes 2 et 3, qui seront, je crois, tout aussi rapides à lire.

52 pages. Dargaud.

Autres tomes chroniqués :

Les cœurs boudinés 2 – Les cœurs boudinés 3 : Des canards et des hommes

Publicités