Nouvelle lecture proposée par Librinova, que je remercie ! Cependant, cette fois, petite déception. Je vous explique tout ça.

LTu es forte, tu es au chaud et tout ira bien

Tu es forte, tu es au chaud, et tout ira bien ! est ma dernière lecture de 2017. Un petit feel-good qui plaira certainement aux amateurs de ce genre. Nous faisons la connaissance d’Ely, qui, suite à la perte de son papa, est complètement déboussolée. S’ensuit un voyage intérieur d’environ un an, durant lequel Ely, accompagnée de ses amis et de M. C, improbable compagnon, se redécouvre, se remémore ses rêves d’enfants, ses traumatismes enfouis, etc.

Ma déception n’est pas dans l’histoire. Seulement, j’ai eu beaucoup de mal à avancer dans ma lecture à cause du nombre de fautes de français. J’y suis très sensible mais laisse habituellement couler, parce que tout le monde fait des fautes. Dans ce cas, je ne peux pas ne pas en parler. J’en suis désolée et j’espère que l’auteure ne le prendra pas mal. Je reconnais bien évidemment son travail, mais l’ensemble manque de corrections orthographiques et syntaxiques. Des virgules où il n’en faut pas, des conjugaisons plus que douteuses, des fautes d’accord, quelques phrases que je n’arrivais pas à comprendre, etc. C’est dommage, car l’histoire s’en trouve endommagée, si je puis dire. Je sais que certains lecteurs ne sont pas gênés par les erreurs d’orthographe/grammaire, etc., mais, dans mon cas, quand je vois qu’il y a environ une erreur par page, je trouve ça difficile à supporter. Honnêtement, si je n’ai pas abandonné ma lecture, c’est parce que je voulais connaître la fin de l’histoire, suivre Ely dans son cheminement et connaître toutes les idées proposées par Ingrid Hany. 

C’est la sensibilité du personnage d’Ely qui fait toute cette histoire. Sa capacité à prendre le meilleur, à changer, à tout faire pour tenter de réaliser ses rêves. Elle se remet en question, prend conscience du passé, de ce qu’il a engendré. J’ai trouvé que certains éléments étaient un peu trop rapidement réglés, mais peut-être est-ce dû à ma difficulté de concentration. Quelques répétitions et longueurs sont présentes également. Globalement, on assiste à l’évolution d’un personnage. Quelques idées inspireront certains lecteurs. On peut tous trouver un ou deux éléments du parcours d’Ely à incorporer à notre vie. 

La vision de l’amitié et de l’amour véhiculée dans le roman est parfaitement en phase avec mes aspirations. C’est ce qui m’a le plus plu, je crois. Ingrid Hany nous montre aussi qu’il faut croire en ses rêves, qu’avec un peu de travail, d’effort et surtout beaucoup de passion, on peut tout réussir. Des idées qui font du bien, qui en feront le livre doudou de certaines personnes. 

Je pense donc que c’est un roman qui mérite d’être découvert, mais qui nécessite aussi un peu de travail de relecture et correction. Je répète que je respecte totalement le travail d’Ingrid Hany. La déception a malheureusement été présente presque tout le long. J’ai par contre apprécié la fin, digne d’un véritable feel-good, mais qui véhicule des valeurs auxquelles j’adhère totalement.

Je crois que Tu es forte, tu es au chaud, et tout ira bien ! s’adresse principalement aux amateurs de romans feel-good, ainsi qu’à ceux qui s’intéressent au développement personnel. Si le livre vous intéresse, voici le lien pour lire un extrait et vous procurer le roman. Il y a aussi la petite description de l’auteure, à croquer ! 

399 pages. Librinova.

Publicités