C’est avec cette BD que j’ai découvert l’histoire d’Anne Frank, n’ayant jamais lu le livre original (honte à moi :O ).

Couverture Journal d'Anne Frank

Une jolie découverte, pour tous les âges ! Je trouve que le format BD permet une première approche de l’histoire d’Anne Frank, peut-être plus douce. Un format qui conviendrait tout autant à de plus jeunes lecteurs.

Je n’ai aucun point de comparaison, mais j’ai trouvé que la BD mettait beaucoup en avant le fait qu’au final, pendant la Seconde Guerre mondiale (pendant n’importe quelle guerre, en fait…), des familles continuaient à vivre. Anne Frank, en écrivant à son journal (Kitty, muette confidente), confie ses émotions d’adolescente, raconte la guerre, sa cachette, mais aussi ses relations familiales, amicales, amoureuses, etc.  Je suppose que tout cela est présent dans le roman, mais je serais bien incapable de vous dire ce que les auteurs de la BD ont enlevé/modifié. Si vous avez lu le roman, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, comment il est construit, etc. 

Je dois cependant avouer que je m’attendais à en apprendre plus sur le déroulement de la guerre, sur les épreuves endurées par Anne, par sa famille et par les gens qui se cachaient au même endroit. 

À la fin de la BD, il y a cependant un annexe « Ce que le journal ne dit pas » sur la fin de la vie de chaque « personnage », ainsi que quelques dates marquantes. J’ai trouvé cela très intéressant, car il est vrai que l’on se questionne sur la suite, on s’inquiète pour la famille Frank. 

Concernant les dessins, il faut dire qu’ils sont très sombres, sans couleurs vives, nous installant instantanément dans l’ambiance triste de cette période historique. Les dessins font assez « jeunesse », c’est d’ailleurs dans cette section de la bibliothèque que j’ai trouvé la BD. Ils ne plairont peut-être pas à tout le monde, mais sont en adéquation avec la période évoquée.

C’est en tout cas une bonne façon d’apprendre à connaître Anne Frank, une excellente initiative de la part d’Antoine Ozanam et Nadji. Je lirai certainement le « vrai » journal un jour, sachant un petit peu plus à quoi m’attendre ! 

Des avis sur cette BD ? Avez-vous envie de la lire ? 

144 pages. Éditions Soleil.

Publicités