LLa fille au mitote

Premières lignes

Septembre 2008, une semaine après. Enterrement. Une petite foule entrait dans le cimetière, un petit cimetière de campagne qui peinait à contenir le monde qui était venu. Des bruissements de voix. « Que s’est-il passé, est-ce que vous en savez plus ? »Pourtant, la foule était remarquablement silencieuse. Que dire, que faire ?

Librinova m’a contactée pour me proposer ce petit partenariat. On me parlait d’un mélange de thriller, de roman d’initiation, de quête d’identité et ça a fait tilt tout de suite. Je remercie d’ores et déjà Madeline et toute l’équipe, ainsi que l’auteure pour ce roman, qui me plaît déjà.

Le seul désavantage, c’est que je lis sur iPod Touch, et que le roman fait du coup 1055 pages. Alors là, mes premières impressions, je vous les livre après 300 pages lues. 300 pages, c’est habituellement beaucoup, mais là, c’est tout juste un peu plus d’un quart. 

Difficile de décrire l’histoire. Au début, nous rencontrons des gens, puis nous partons en arrière, dans leur passé. Les quatre personnages principaux, Agatha, son frère Jean-Jacques, Stéphane et Blaise grandissent ensemble. On suit leur évolution, d’abord commune. Ensuite, leurs chemins se séparent quelque peu, chacun ayant sa propre personnalité à faire sortir du lot, chacun ayant ses propres espoirs, ses propres rêves. Ils sont tous un peu attachants à leur façon. 

L’atmosphère est un peu particulière, enveloppe le lecteur, mais c’est assez agréable, bizarrement. Dès le début, j’ai eu envie de tout savoir. J’avance doucement, mais toujours en me demandant ce qu’il va se passer ensuite. J’apprécie le fait que ce ne soit pas qu’un simple thriller. C’est, je pense, très accessible. J’ai l’impression que le rythme est relativement lent, mais ce n’est peut-être qu’à cause de mon support de lecture. 

Pour le moment, je suis donc plutôt emballée par cette lecture, un peu différente de ce que j’ai l’habitude de lire. Et pourtant, je lis tellement de genres différents ! 😉

Ce type de romans multigenre vous plait-il ? 

 

Publicités