Thriller, espionnage, action, suspense, ALIENOR est un méli-mélo de tout cela ! Si ces genres vous plaisent, parions que ce roman saura vous tenir en haleine ! Un grand merci Aurélien Grall de m’avoir fait confiance. Merci également au site SimPlement. 

Couverture Alienor : L'origine de toutes haines

L’Académie Aliénor d’Aquitaine accueille de toutes jeunes filles afin d’en faire de redoutables espionnes manipulatrices. Au programme : culture générale, mais aussi parcours d’obstacles particulièrement ardus, entraînement de combat, etc. Nous suivons principalement les parcours d’Alexia, de Jade et de Clarisse, dès leur entrée dans le programme. Nous faisons également la connaissance de Katerina Haendel, directrice mystérieuse dont on doute parfois des intentions réelles. Petit avertissement : certaines scènes sont déconseillées aux plus jeunes lecteurs. 

Si vous aimez les jolies descriptions de lieux, ainsi que le vocabulaire étoffé et précis, vous apprécierez d’autant plus ce roman. Pour ma part, il est vrai que les descriptions sont un peu ma bête noire. Je me fais souvent une idée du lieu ou du personnage et les descriptions ne peuvent y changer grand-chose, donc je les passe généralement rapidement. 

Les personnages ne m’ont pas tellement touchée. À part peut-être Alexia, qui semble un peu différente de ses camarades. L’histoire en elle-même et le postulat de départ étant originaux, c’est qui m’a davantage convaincue. Je ne peux pas beaucoup vous en dire sur ce point, au risque de tout vous dévoiler. Sachez simplement que la fin est surprenante et vaut le détour. Le rythme est également soutenu et rapide, ce qui m’a convenu et qui plaira à beaucoup de lecteurs, j’en suis certaine. 

La plus grande force d’Aurélien Grall, selon moi, a été de nous décrire précisément la façon dont les jeunes filles ont été endoctrinées et manipulées. De quelle façon Katerina Haendel a réussi à faire d’elles ce qu’elle voulait. Répétition d’une devise, punitions corporelles de temps à autres, tout cela semble tellement réel ! Et tellement d’actualité ! On pourrait comparer ce processus à celui des sectes, voire de certaines religions, ne reculant devant rien pour faire de nouveaux adeptes. On leur promet une vie plus belle, mais à quel prix ? 

ALIENOR a donc été une jolie découverte pour moi, malgré quelques bémols selon mes goûts personnels. Je pense néanmoins que ce roman peut séduire de nombreux lecteurs. Je remercie encore une fois Aurélien Grall pour l’envoi de son roman et sa confiance ! 

Avez-vous envie de découvrir ce roman ? Peut-être l’avez-vous déjà lu ? Aimez-vous les thrillers mêlés d’espionnage ?

Publicités