On se retrouve aujourd’hui avec un extrait de La bibliothèque des cœurs cabossés, qui, d’après tous les commentaires que j’ai reçus sur Instagram, a été un formidable coup de cœur pour beaucoup ! Vous pouvez retrouver les premières lignes du roman, ainsi que mes premières impressions ici 🙂 

Ce rendez-vous a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire. Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs. 

Couverture La bibliothèque des coeurs cabossés

L’homme d’Église avait l’air aussi nerveux qu’elle. Son col romain aurait dû suffire à lui conférer une certaine dignité, mais l’effet en était gâché par les fins cheveux qui refusaient de tenir en place et par la veste orange bon marché qu’il portait par-dessus sa chemise. Elle semblait avoir été achetée au rabais dans une boutique discount des années quatre-vingt. 

Voilà une petite description du pasteur de Broken Wheel, petite ville avec ses habitants loufoques ! 

Aimez-vous ce genre de personnages, à l’allure originale ?

Publicités