Sitôt trouvé, sitôt commencé : Des hommes qui lisent, écrit par Édouard Philippe, notre Premier Ministre. Un livre dans lequel il nous parle de sa famille et de son amour pour la lecture. En voici un extrait.

Ce rendez-vous a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire. Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs. 

Couverture Des hommes qui lisent

Qu’est-il resté des livres que mon grand-père a lus pendant son séjour forcé dans les Alpes ? Une révérence pour les études qu’il n’avait pas faites, et qu’il aurait peut-être aimé suivre ; un goût prononcé pour Hugo qu’il connaissait si bien et qu’il évoquait souvent avec moi ; une relation tranquille aux livres aussi. Charles Philippe ne s’est pas transformé en intellectuel en lisant les livres que lui envoyait Édouard Senn, mais ses deux fils sont devenus des lecteurs assidus et exigeants, et si lui lisait peu, il respectait les livres et ceux qui les aimaient. Et ce n’était déjà pas si mal. 

Publicités