Une BD à faire lire aux jeunes, pour les sensibiliser à plusieurs niveaux. Leurs actes, leurs paroles ont des conséquences. 

Couverture Mots rumeurs, mots cutter

C’est une histoire comme il en existe tant, malheureusement. Une jeune fille qui a deux amies, qui se lient avec d’autres filles. Elles sont maintenant un groupe de six. Un soir, elles font une fête et jouent à «action ou vérité». Léa se retrouve à devoir faire un strip-tease devant ses copines (en 4eme…). Ce qu’elle ignore, c’est qu’une autre fille la prend en photo… Ou comment détruire la vie de quelqu’un.

Bien sûr, les photos circulent à l’école et l’enfer commence pour Léa. Le harcèlement fait maintenant partie intégrante de son quotidien, que ce soit à l’école ou sur Internet. Léa pense que cela finira par passer, ce qui n’est pas le cas ; au contraire, c’est de pire en pire. 

C’est donc une BD à faire découvrir à des jeunes, le coup de crayon est sympa, mais il vaut mieux la lire avec eux, pour une simple raison : la fin est abrupte, ne propose aucune solution viable (du chantage, tout au plus, ce qui n’est guère mieux…). Il est donc important qu’un adulte puisse en discuter avec un jeune, sinon, je ne suis pas sûre que le message passe très bien. Les ados dans la situation de Léa ne seront pas beaucoup plus avancés à la fin de leur lecture. Cependant, ils verront ce qu’il peut concrètement se passer avec des gestes ou des paroles indésirables, le récit étant tout à fait réaliste. 

Lisez-vous des BD jeunesse de temps en temps ? En connaissez-vous qui traitent de sujets difficile à aborder pour les jeunes ?

Publicités