Après une semaine de pause (lecture en anglais et aucune idée de la citation que j’aurais pu vous proposer), je vous présente un extrait de Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer, dont mes premières impressions sont légèrement mitigées…

Ce rendez-vous a été proposé par Les Bavardages de Sophie. Il s’agit tout simplement de donner une citation de la page 31 du livre que l’on est en train de lire. Le but est de découvrir ou de redécouvrir la plume de certains auteurs.

Couverture Quand souffle le vent du nord

Vous savez quoi, chère Emmi, aujourd’hui je vais rompre avec nos habitudes et vous raconter quelque chose de personnel. Elle s’appelait Marlene. Il y a trois moi, j’aurais écrit : elle s’appelle Marlene. À présent, elle s’appelait. Après cinq années de présent sans futur, j’ai enfin trouvé l’imparfait. Je vous épargne les détails de notre relation. Le plus beau, c’était toujours le nouveau départ. 

Publicités