Premières lignes

Arthur ouvrit la porte avec son passe-partout et entra, suivi d’un jeune homme qui se découvrit d’un geste gauche. Il portait de grossiers vêtements de marin qui détonnaient singulièrement dans ce hall grandiose. Sa casquette l’embarrassant beaucoup, il allait la glisser dans sa poche, quand Arthur la lui enleva des mains. Ce geste fut si naturel, que le jeune homme intimidé en apprécia l’intention. «Il comprend !… se dit-il, il va m,aider à m’en tirer ! »

Martin Eden a fait l’objet de mon premier Wishlist Wednesday  il y a quelques semaines. Souvenez-vous, j’ai découvert ce classique de Jack London sur la chaîne Youtube de Lemon June, qui avait adoré ! 

Ce roman est disponible gratuitement en format numérique, j’ai donc sauté sur l’occasion pour le lire… et je ne suis pas déçue ! Un quart de ma lecture est passé, et je suis profondément attachée au personnage principal, jeune homme un peu gauche qui veut séduire Ruth, d’une classe plus élevée que la sienne (Ruth étant la sœur d’Arthur). Il se rend compte qu’il n’a pas autant de connaissance qu’elle et se met à dévorer tous les livres qu’il peut trouver pour se mettre à son niveau. 

De son côté, Ruth ne se rend pas compte qu’elle aussi tombe amoureuse de Martin et met son affection sur le compte de la pitié. Si j’ai parfois envie de lui ouvrir les yeux, il n’en reste pas moins que je me demande comment l’histoire va tourner, et j’ai peur que tout ne soit pas rose !

L’écriture de Jack London est magnifique, je vous réserve d’ailleurs quelques jolies citations pour ma chronique finale. Je ne peux pas tout vous dévoiler maintenant ! Allez, un dernier point positif ? Ce livre fait réfléchir ! Martin, s’il ne vient pas d’une classe riche, a cependant des réflexions poussées sur la vie et possède une ouverture d’esprit parfois plus grande que celle de Ruth, qui aimerait lui imposer ses points de vue. 

Bref, vous l’aurez compris, ça sent le gros, L’ÉNORME coup de cœur ! 😀

J’attends vos avis avec impatience si vous l’avez lu ! Sinon, avez-vous envie de le lire ? Avez-vous déjà senti un coup de coeur arriver dès le  tout début d’un roman ?

 

En bonus, un petit extrait issu du mardi sur son 31 .

Publicités